Les vautours

Publié le par mariperles

Il en existe deux espèces  totalement différentes.

 - Il y a ceux appartenant à l'espèce  animale des rapaces, ils sont  utiles à l'écosystème en évitant la propagation des bactéries.

 - Il y a également  ceux appartenant à l'espèce humaine, ils sont pires que les charognards car ils n'attendent même pas votre mort pour vous dépouiller. Ceux-là ne m'inspirent que mépris et dégoût.


Cet article car je suis allée  hier à mon bureau pour récupérer mes affaires personnelles. Et bien, non seulement 2 personnes ont investi mon bureau sans même que l'on m'avertisse , mais j'ai du rechercher ce qui m'appartenait, et certains objets s'étaient vus appropriés et d'autres ont carrément été volés.

Ah oui, je suis fonctionnaire administratif de l'Education Nationale, cadre A, actuellement en congé longue maladie. C'est triste à dire mais je ne suis pas sûre que ce comportement ne sois pas propre à la Fonction Publique et  à l'EN, en particulier, ce qui est encore plus grave et triste tellement triste pour nos enfants et vos enfants. Et, .... ce n'est pas la première fois que je rencontre ce type de comportement.
Jules (Ferry, fondateur de l'école publique, laïque et gratuite et morale), il faudrait que tu reviennes d'où que tu sois, et, que tu rappelles ta philosophie.

Allez, ne laissons pas les charognards nous déchirer, et  regardons tout l'amour et la beauté qui nous entoure dans les coeurs et âmes nobles des justes. C'est pour ces valeurs que nous devons continuer d'avancer et surtout les transmettre aux générations qui nous succéderons.

Au moins, dire ce que l'on pense, effectivement, cela peut déranger, mais qu'est-ce-que cela soulage !!!


Publié dans Divers

Commenter cet article

Michou 10/02/2008 09:19

Tu as tout à fait raison, comme je te comprends ! Tu fais bien de le dire tout haut, cela soulage effectivement.Michou

dominique 10/09/2007 12:40

Bonjour, Je fais partie de ces personnels administratifs (tant méprisé..) de l'EN, et oui c'est une attitude assez fréquente dans ce milieu. A peine sait-on que X ou Y part pour une raison ou une autre que déjà certain(e)s collègues font l'inventaire... La personne est gommée, effacée, squizzée sans tenir compte de son mérite passé, des raisons de son départ... Heureusement que parfois il y a chouettes réactions..Et dans le privé est-ce pareil ??Bon courage, et dites-vous bien que de toute façon le jour où elles vont partir ce sera pareil pour elles.